« J’ai côtisé prés de 3millions et je n’ai ni terrain ni remboursement… Et la société immobilière continue… »

0
1070
acheter en toute securite
comment vérifier avant d'acheter une maison ou un terrain

En recherchant sur Internet le moyen d’acheter un terrain, j’ai parcouru les sites de petites annonces pour trouver un terrain à vendre. C’est ainsi que je suis tombé dur l’annonce d’une société immobilière de place sur une des plus grands sites de petites annonces actuellement. L’offre proposait des terrains de 150m² à 3millions mais avec tout simplement des côtisations mensuelles sur 3années. Mais au finish, ni terrain, ni remboursement.

Quand j’ai vu l’offre, j’ai tout de suite plongé la dessus car c’était exactement ce qu’il me fallait. En plus, c’était une réelle occasion car il est difficile de nos jours de rassembler 3millions avec tous les évènements qui arivent après chaque période.

Au bout de 3ans passés à côtiser mensuellement, je me suis rapproché de la sociétè pour visiter le site. Et effectivement j’ai visité le site. Mais, sur les conseils d’un professionnel de l’immobilier de Dakar Habitat qui m’a conseillé de réclamer le plan de masser afin qu’on me montre quelle numéro de parcelle m’est attribuée. Mais c’est depuis que les problèmes ont commencé.

La société m’avait dit que les terrains en question étaient des titres fonciers mais tel n’était pas le cas. Ensuite, j’ai appris que l’attribution des parcelles ne pouvaient être faite parce que tout simplement le ministre n’avait pas signé le document qui faisait du site un titre foncier. L’affaire même est arrivé sur le plateau de Diakarlo sur le TFM. Et le ministre a même appelé en ligne pour dégager toute responsabilité de l’état.

Moi et mes autres compatriotes avons versé notre argent et voilà que nous ne voyons ni argent ni terrain. On nous avait dit des titres fonciers mais là nous avons vu que ce ne sont pas des titres fonciers. Et selon certaines informations, la société appartindrait un étranger qui a des antécédants judicaires dans d’autres pays africains pour les mêmes pratiques. L’état ne dit rien et ce sont nos millions voire nos milliards d’économies qui sont entrain de partir en poussière.

 

NOTRE ANALYSE

Il est important de souligner que pour acquérir un terrain, il faut d’abord l’identifier donc simplement le situer. Ainsi, on doit forcément disposer un numéro de parcelle car sinon on ne sait pas ce qu’on achète. Ensuite, s’il s’agit d’un titre foncier, il y a forcément un numéro du titre vérifiable au niveau des Domaines et Impôts. Si toutes ces paramètres ne sont pas satisfaits alors, la transaction peut s’avérer risquée.

Enfin il faut comprendre que les sites de petites annonces ne sont en fait que des espaces où n’importe qui peut publier n’importe quoi sans que les informations véhiculées puissent être vérifiées. Il suffit tout juste de payer et dans beaucoup d’entre eux c’est même gratuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE